Recherche

Domaines de recherche  :

Mon approche épistémologique se situe à l’intersection des sciences de l’information et de la communication, des études cinématographiques et des sciences du design.
Mes axes de recherche abordent d’une part, la médiation et la médiatisation du cinéma documentaire et d’autre part, le design d’expérience utilisateur du documentaire interactif :

  • Cinéma documentaire : pratiques de réalisation documentaires, médiation cinématographique, analyse de la réception, cinéphilie.
  • Plateforme de vidéo à la demande : dispositifs de recommandation éditoriale, sociale et algorithmique, indexation audiovisuelle.
  • Analyse des usages : design d’interface des plateformes de vidéo à la demande (VOD/SVOD), évaluation de l’expérience utilisateur, audit ergonomie, sémio-pragmatique du Web.
  • Narrations interactives : intermédialité, web-documentaires, fictions interactives multi-support, audiovisuel transmédia, design centré sur l’utilisateur, méthodologie de conception itérative.

Thèse de doctorat, qualification CNU et recrutement Mcf :

  • Double qualification par le CNU en 2015 en sciences de l’information et de la communication (71e) et en Arts (18e).
  • Campagnes de recrutement aux fonctions de Mcf 2015 et 2016: sélectionné et classé à 8 auditions. Classé 1er aux postes des Universités de Valenciennes et Bordeaux Montaigne.

Direction et/ou participation à des programmes de recherche financés :

  • 2021-2022 : Algo-Doc#2 (Algorithme de recommandation multi-facette de films documentaires), direction Samuel Gantier. Objectifs : 1) Structuration d’un thésaurus sur les dispositifs de réalisation du cinéma documentaire. 2) Indexation d’un corpus de 300 films documentaires extraits de la plateforme Tënk. 3) Évaluations d’une recommandation algorithmique proposée par le moteur Rumo avec un panel d’experts et d’utilisateurs cibles. Financement : 185k€, région Hauts-de-France dans le cadre du programme Start Airr 85k€. Consortium recherche-industrie : laboratoire DeVisu, Université Polytechnique Hauts-de-France; laboratoire Gériico, Université de Lille; plateforme Tënk et société Spideo. Encadrement : ingénieure de recherche, post-doctorante (CDD 12 mois) et ingénieure d’étude, documentaliste audiovisuelle (CDD 10 mois).
  • 2020: Algo-Doc#1 (Algorithme de recommandation de films documentaires), co-direction Samuel Gantier, Laure Bolka et Eric Kergosien. Objectifs : 1) Création d’un thésaurus sur les procédés filmiques du cinéma documentaire. 2) Indexation d’un corpus de 112 films documentaires. 3) implémentation dans le moteur de recommandation algorithmique Rumo. Financement : 30k€ dans le cadre du programme SHS Valo de l’I-SITE Université de Lille et la SATT NORD. Consortium recherche-industrie : laboratoire DeVisu, Université Polytechnique Hauts-de-France; laboratoire Gériico, Université de Lille; plateforme Tënk et société Spideo. Encadrement: ingénieure de recherche, post-doctorante (CDD 6 mois) et stagiaire documentaliste audiovisuelle de la Licence Pro Gefia, Université de Lille (stage de 4 mois).
  • 2019-2020: UXDoc (Design d’expérience utilisateur et systèmes de recommandations de films documentaires), direction Samuel Gantier. Objectifs : analyse des stratégies de diffusion, modes de recommandations et dynamiques d’appropriation du cinéma documentaire sur Internet. Financement : 6k€, AAP émergents Meshs Hauts-de-France. Encadrement: 3 stagiaires en UI-UX design du master Design Graphique et d’Interaction de l’UPHF (1 stages de 6 mois en 2019 et 2 stages de 3 mois en 2020).
  • 2017-2018 : Find Me In Kakuma, direction Samuel Gantier. Objectifs: analyse de l’expérience utilisateur et aide à la conception d’un web-documentaire. Financement: 12k€ dans le cadre du fonds Expériences interactives de Pictanovo de la région Hauts-de-France et laboratoire DeVisu de l’UPHF. Encadrement : ingénieur d’étude (CDD 6 mois).
  • 2015-2016 : Ikwal.net, direction Laure Bolka. Objectifs: analyse de l’expérience utilisateur et aide à la conception d’un web-documentaire dédié à l’orientation professionnelle des jeunes. Financement : 12k€ dans le cadre du fonds Expériences interactives de Pictanovo de la région Hauts-de-France, laboratoire GERiiCO de l’Université de Lille.
  • 2009-2012 : TEMUSE 14-45, direction Michèle Gellereau. Objectifs: Analyse des logiques de médiation des collectionneurs d’objets des guerres 14-18 et 39-45. Financement : projet Interreg Tranmussites, département du Nord, laboratoire GERiiCO de l’Université de Lille, laboratoire DeVisu de l’Université Polytechnique Hauts-de-France.

Direction de journées d’études :

Expertises au sein de comités de lecture :

Membre de réseaux de recherche :

Co-encadrement de thèse :

  • Nadia Da Rocha Pitta, thèse CIFRE au sein de la société Tënk et du laboratoire DeVisu, UPHF, déc. 2020 – déc. 2023, titre provisoire : “L’expérience utilisateur de la plateforme de vidéo à la demande Tënk : conception, recommandation et appropriation de films documentaires d’auteurs”, co-encadrement avec Daniel Schmitt, PU UPHF.

Membre de jury de thèse :

Membre de comité de sélection de Maître de conférences (COS) :

  • Mcf en Arts Numérique, Université Polytechnique Hauts-de-France, mai 2022.
  • Mcf en Arts et Design, Université de Nîmes, laboratoire Projekt, mai 2020.

Valorisation et expertise auprès d’acteurs des industries culturelles :

  • mars 2021, “Quels enjeux pour la médiation numérique des œuvres documentaires sur les plateformes VOD ?”, Table ronde organisée dans le cadre du festival du Cinéma du réel: Films documentaires en ligne: que mettre dans son panier ?
    Résumé : Devant la pléthore d’offres en ligne comment le spectateur choisit un film ? Comment les acteurs de la diffusion et de la distribution inventent de nouvelles formes de médiation ? Quelle place pour les cinéastes dans ces nouveaux schémas ?
    Modération : Mariana Otero (réalisatrice, vice-présidente de l’association Les Amis du Cinéma du réel) Intervenants : Dominique Cabrera (cinéaste), Samuel Gantier (Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, UPHF), Pierre-Emmanuel Le Goff (fondateur 25ème Heure), Thomas Ordonneau (distributeur Shellac, Club Shellac).

  • 2019-2020: Tënk, plateforme de vidéo à la demande du cinéma documentaire d’auteur. Résumé : Audit de l’UI-UX design et aide à la conception pour la V2 de la plateforme.
8

  • 2017 : IFLAB, formateur d’un workshop international sur l’incubation d’œuvres audiovisuelles interactives (financé par Média-Creative Europe). Résumé : Ce workshop de 10 jours a rassemblé une vingtaine de réalisateurs et producteurs européens autour des méthodologies du design thinking appliquées au storytelling interactif.
  • 2016 : Find me in Kakuma, réal. Fabienne Giezendanner, prod. Zéro de conduite. Résumé : Aide à la conception d’un dispositif transmédia traitant des flux migratoires en Afrique (long métrage cinématographique,  base de données sur apply mobile et web-documentaire ludifié).
Kakuma_def

  • 2015  : Ikwal, réal. Carl Cordonnier, production Dailylife. Résumé : Aide à la conception d’une application qui interroge l’orientation professionnelle des 13-18 ans sous le prisme du genre.
4+ikwal+dispositif

  • 2012-2014 : Consultant pour le fonds Expériences Interactives, Pictanovo, région Hauts-de-France.Mission : 1) accompagnement de 25 projets transmédia. 2) Structuration de consortiums industrie-recherche. 3) Création de modules de formations professionnelles sur les nouvelles écritures (stages conventionnés AFDAS).
11